Le Zimbabwe sur le point de durcir la loi contre le viol

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les auteurs de viols sur des enfants de moins de 12 ans écoperont de peine allant jusqu'à 60 ans de prison

Les auteurs de viols sur des enfants de moins de 12 ans et des personnes vivant avec handicap écoperont à présent de peine allant jusqu'à 60 ans de prison au Zimbabwe.

C'est ce qu'a révélé le ministre de l'information, Chris Mushokwe.

Selon lui, les autres cas de viol et de sodomie seront passibles de peines allant jusqu'à 40 ans de prison.

Lire aussi:

Le ministre a expliqué que le durcissement des peines protègera la société zimbabwéenne des auteurs de ces « crimes inhumains ».

Cette proposition de loi doit encore être approuvée par le parlement.

Voir aussi :

Media playback is unsupported on your device
Témoignage de plusieurs victimes disant avoir subi des cas de torture.