Le Pape dénonce les attaques contre les chrétiens au Nigéria et en RCA

Il a appelé à une fin de "la haine" lors de son audience publique devant des fidèles au Vatican. Copyright de l’image AFP
Image caption Il a appelé à une fin de "la haine" lors de son audience publique devant des fidèles au Vatican.

Le pape François a dénoncé mercredi les attaques contre des chrétiens au Nigeria et en Centrafrique.

Il a appelé à une fin de "la haine" lors de son audience publique devant des fidèles au Vatican.

"Je suis resté profondément peiné par la tragédie survenue dimanche dernier au Nigeria à l'intérieur d'une église où ont été tuées des personnes innocentes", a déclaré le Pape.

"Et malheureusement ce matin nous avons des nouvelles de violences en Centrafrique contre les communautés chrétiennes", a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI

Le pape menace des prêtres nigérians

Le pape François en colère

Les "rockeuses" du Pape François

Au moins onze personnes avaient été tuées dimanche dans une église du sud-est du Nigeria.

Plusieurs hommes armés avaient ouvert le feu sur les fidèles.

Le drame s'est produit dans l'église catholique St Philippe d'Ozubulu, près d'Onitsha (sud).

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a condamné cette attaque, la qualifiant d'"épouvantable crime contre l'humanité" et d'"indicible sacrilège".

Sur le même sujet