Mali : les religieux se prononcent sur la révision constitutionnelle

La délégation composée de représentants de l'église, et du Haut conseil islamique a été reçue par le chef de l'Etat. Copyright de l’image Getty Images
Image caption La délégation composée de représentants de l'église, et du Haut conseil islamique a été reçue par le chef de l'Etat.

Nouveau rebondissement dans les débats de la révision constitutionnelle au Mali.

Les chefs religieux musulmans et chrétiens ainsi que les chefferies traditionnelles ont demandé au président de surseoir au projet.

La délégation composée de représentants de l'église, et du Haut conseil islamique a été reçue par le chef de l'Etat.

La semaine dernière, la Plateforme opposée à cette révision a donné à Ibrahim Boubacar Keita jusqu'à mardi minuit pour retirer le projet, sous peine d'appeler à la désobéissance civile.

Le projet de révision constitutionnelle initié par le président malien a suscité beaucoup de débat et de tension dans le pays.

Les religieux sont restés jusqu'ici à l'écart du débat de la révision constitutionnelle.

Mais ils n'avaient pas écarté la possibilité de se prononcer si la stabilité du pays est menacée.

La présidence de la république a annoncé qu'Ibrahim Boubacar Keita rencontrera la plateforme mais pas avant mardi.

Ces derniers jours le président consulte beaucoup sur cette question de révision constitutionnelle en vue de prendre sans doute une décision à l'issue de ces rencontres.

Sur le même sujet

Lire plus