Odinga va déposer un recours à la Cour Suprême

D'ici l'expiration du délai légal vendredi, la Cour suprême disposera de 14 jours pour rendre son arrêt. Copyright de l’image AFP
Image caption D'ici l'expiration du délai légal vendredi, la Cour suprême disposera de 14 jours pour rendre son arrêt.

Le leader de l'opposition kenyane va saisir la Cour Suprême pour contester la réélection du président Uhuru Kenyatta.

Raila Odinga a annoncé mercredi à la presse sa volonté de déposer un recours à la Cour suprême car il estime que la victoire de son adversaire est entachée de fraudes.

"Nous avons décidé de saisir la Cour et de montrer au monde la fabrication d'un pouvoir généré par ordinateur", a déclaré M. Odinga.

En 2013, il avait saisi la Cour Suprême pour contester l'élection de M. Kenyatta dès le premier tour du scrutin, mais la Cour avait finalement validé le résultat.

D'ici l'expiration du délai légal vendredi, la Cour suprême disposera de 14 jours pour rendre son arrêt.

LIRE AUSSI

Kenya : manifestation de l'opposition à Nairobi

Kenya: retour au calme

"Il faut déclarer Odinga vainqueur"

Copyright de l’image AFP
Image caption Au moins 17 personnes ont été tuées dans les violences qui ont éclaté dès l'annonce vendredi de la victoire de M. Kenyatta.

M. Odinga, 72 ans, a également appelé à diverses formes de manifestations pacifiques, rappelant que la Constitution de 2010, dont il fut l'un des grands artisans, protégeait le droit de manifester, de faire grève et de recourir à la désobéissance civile.

Au moins 17 personnes ont été tuées dans les violences qui ont éclaté dès l'annonce vendredi de la victoire de M. Kenyatta.

"Les Kényans n'ont pas besoin de recourir à la violence pour obtenir justice. Ce pays est à présent divisé entre ceux qui sont prêts à vivre dans une autocratie et les forces de liberté et pro-démocratiques ", a assuré Raila Odinga.

Sur le même sujet