RDC : lutte contre le travail des enfants

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le travail des enfants sur les sites miniers artisanaux est particulièrement préoccupant.

Selon l'Unicef, 40 000 jeunes filles et garçons travaillent dans les mines du Sud-Est de la République démocratique du Congo.

Ces chiffres datent de 2014.

Le pays vient de se doter d'une stratégie nationale pour contrer ce fléau qui touche tout le pays.

Pour les autorités, l'enjeu est de taille : si les minerais produits au Congo le sont en partie par des enfants, certaines multinationales pourraient stopper leur approvisionnement.

De quoi porter un coup dur aux recettes du pays.

Au-delà de la mise sur pied d'un cadre légal, le gouvernement congolais entend réduire la pauvreté qui favorise le travail des enfants dans les mines.

Le travail des enfants sur les sites miniers artisanaux est particulièrement préoccupant.

C'est une violation du code du travail et du code minier en vigueur au Congo.

Ces enfants travaillent notamment dans des mines de coltan de l'Est du pays, ou encore celles de diamant du Kasai.

Lire aussi :

Lire plus