Zimbabwe : Tsvangirai salue l'annulation de l'élection au Kenya

Morgan Tsvangirai a annoncé la création début août, la création d'une nouvelle coalition de l'opposition en vue des élections générales de 2018
Image caption Morgan Tsvangirai, leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), a tenté à trois reprises d'accéder à la présidence de son pays, le Zimbabwe.

L'opposition zimbabwéenne s'est félicitée samedi de la décision historique de la Cour suprême kenyane d'invalider pour irrégularités l'élection du 8 août dernier et remportée selon la Commission électorale (IEBC) par le président sortant, Uhuru Kenyatta.

"C'est une décision sans précédent dans toute l'Afrique et c'est un bon pas vers la démocratie", a indiqué Morgan Tsvangirai, le chef de file de l'opposition zimbabwéenne.

Il s'exprimait devant des milliers de ses partisans rassemblés à Bulawayo pour un meeting organisé par une alliance de partis d'opposition.

Lire aussi :

Morgan Tsvangirai, leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), a tenté à trois reprises d'accéder à la présidence de son pays, le Zimbabwe. Mais il a, à chaque fois, perdu face au président Robert Mugabe, au pouvoir depuis l'indépendance.

Début août, il a annoncé la création d'une nouvelle coalition avec son ancien adjoint, l'ex-député Welshman Ncube et à un ancien proche, Tendaï Biti, ainsi qu'avec le concours de quatre autres factions d'opposition en vue des élections nationales de 2018.

Sur le même sujet