RDC : enregistrement des électeurs dans le Kasaï

Des électeurs congolais qui attendent leurs cartes de vote devant le bureau de la commission électorale Copyright de l’image AFP
Image caption Des électeurs congolais qui attendent leurs cartes de vote devant le bureau de la commission électorale

C'est en principe ce mardi que débute l'enregistrement des électeurs dans le Kasaï.

Jean-Pierre Kalamba, porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante, précise que l'opération va durer 90 jours.

Trois mois, donc, comme pour les autres provinces. En effet dans le reste du pays, l'essentiel des citoyens en âge de voter se sont déjà faits inscrire sur les listes électorales.

L'opération devrait prendre fin entre décembre 2017 et janvier 2018. Ceci implique un nouveau report de la présidentielle.

Le scrutin ne pourra donc plus se tenir à la fin de l'année, comme le stipule un accord politique signé entre le pouvoir et l'opposition.

L'opposition appelle à la publication d'un chronogramme des scrutins. Elle exige également la mise sur pied d'une période de transition sans le président Joseph Kabila, dont le second mandat a expiré en décembre 2016.

Le Kasaï, région située au centre de la République démocratique du Congo, a été le théâtre de violences meurtrières.

Ce sont ces violences qui ont justifié le report des opérations préélectorales, expliquent les autorités.

Des violences qui ont fait des milliers de morts et plus d'un million de personnes déplacées.

Lire plus