Burundi: un opposant enlevé à Bujumbura

L'enlèvement a eu lieu pendant qu'il se déplaçait à pied avec son épouse dans Bujumbura, selon sa famille et son parti. Copyright de l’image MARCO LONGARI
Image caption L'enlèvement a eu lieu pendant qu'il se déplaçait à pied avec son épouse dans Bujumbura, selon sa famille et son parti.

Un cadre du parti burundais d'opposition Union pour la paix et le développement (UPD) a été enlevé mardi.

L'enlèvement a eu lieu pendant qu'il se déplaçait à pied avec son épouse dans Bujumbura, selon sa famille et son parti.

"Je faisais de la marche avec mon mari quand une voiture de couleur noire, aux vitres teintées et sans plaques d'immatriculation s'est arrêtée devant nous", a-t-elle raconté.

Quatre hommes, dont un "en tenue de police et armé d'un fusil" sont sortis de ce véhicule et ont emmenés M. Habarugira sous le regard de plusieurs passants.

Léopold Habarugira, 54 ans, est le trésorier de l'UPD et un des rares responsables d'opposition à ne pas s'être exilés.

Le Burundi est en crise politique depuis la décision en avril 2015 du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat qu'il a obtenu en juillet de la même année.

LIRE LA SUITE

Burundi : l'ONU dénonce des crimes contre l'humanité

Burundi: mise en place d'une commission d'enquête

Kafando ''optimiste'' pour la résolution de la crise au Burundi

Sur le même sujet