Nigeria: un policier tué, 32 partisans pro-Biafra arrêtés

Un rassemblement de partisans pro-Biafra tenu à Abidjan le 30 mai dernier (illustration) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un rassemblement de partisans pro-Biafra à Abidjan le 30 mai dernier (illustration)

Un policier a été tué et 32 partisans pro-Biafra arrêtés suite à des manifestations violentes ces deux derniers jours dans l'Etat de Rivers, dans le sud du Nigeria, a déclaré la police jeudi.

Selon Nnamdi Omoni, le porte-parole de la police de Rivers, cet assassinat est l'œuvre des membres présumés du mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra (IPOB) qui s'étaient emparés de son arme".

Plusieurs policiers ont également été blessés et un fourgon de police brûlé lors de l'incident.

"Neuf suspects" ont été arrêtés dans la foulée, a révélé l'officier de police.

Une autre attaque produite mardi à l'école de police de Port Harcourt, faisant plusieurs blessés dans les rangs de la police, était suivie de l'arrestation de vingt-trois personnes.

Lire aussi:

Le porte-parole de la police a précisé que tous les suspects seront traduits devant les tribunaux après enquête.

Un couvre-feu nocturne de trois jours a été décrété mardi par le gouverneur de l'Etat voisin d'Abia.

Sur le même sujet