Le pape n'ira pas en RDC de sitôt

Très influente en République démocratique du Congo, l'église catholique avait parrainé un accord politique entre le pouvoir et l'opposition qui prévoyait la tenue d'élections avant fin 2017. Copyright de l’image AFP
Image caption Très influente en République démocratique du Congo, l'église catholique avait parrainé un accord politique entre le pouvoir et l'opposition qui prévoyait la tenue d'élections avant fin 2017.

Le pape ne viendra pas en visite en République démocratique du Congo avant la tenue d'élections.

C'est ce qu'a confirmé l'ambassadeur du Vatican à Kinshasa, Luis Mariano Montemayor, dans une interview à la radio onusienne.

Il estime qu'il y a un risque d'exploitation politique d'une éventuelle visite papale.

Le diplomate qualifie l'Etat congolais de ''prédateur'' de son propre ''peuple''.

Il a tenu ces propos après avoir séjourné dans la région du Kasai, en proie à des violences meurtrières.

D'après l'église catholique, ces violences ont déjà fait plus de trois mille morts.

Le président Joseph Kabila est au pouvoir depuis 16 ans alors que son second mandat a expiré en décembre 2016.

Très influente en République démocratique du Congo, l'église catholique avait parrainé un accord politique entre le pouvoir et l'opposition qui prévoyait la tenue d'élections avant fin 2017.

Lire plus