Tanzanie: un journal suspendu pour deux ans

Le billet incriminé écrit : "le président John Magufuli "prétend être un patriote et met en cause le patriotisme de quiconque s'oppose à lui, c'est hypocrite". Copyright de l’image AFP
Image caption Le billet incriminé écrit : "le président John Magufuli "prétend être un patriote et met en cause le patriotisme de quiconque s'oppose à lui, c'est hypocrite".

Le quotidien tanzanien indépendant Mwanahalisi a été suspendu pour une durée de deux ans, a annoncé mardi le gouvernement.

Les autorités accusent le journal d'inciter à la "sédition" et de mettre en péril "la sécurité de la nation".

"Après avoir été averti à plusieurs reprises, le journal a été suspendu après la publication lundi d'un courrier de lecteur relayant diverses insultes circulant sur internet contre le président et le gouvernement", a assuré Hassan Abbasi, principal porte-parole du gouvernement, dans un communiqué.

LIRE AUSSI

Magufuli refuse de s'éterniser au pouvoir

Un opposant tanzanien blessé par balle

Les cafards, c'est bon pour la santé !

Ce dernier déplore aussi une série de violations de "l'éthique, des principes de la profession journalistique par la publication d'articles mensongers".

Le billet incriminé écrit : "le président John Magufuli "prétend être un patriote et met en cause le patriotisme de quiconque s'oppose à lui, c'est hypocrite".

Le journal n'en est pas à sa première suspension.

Il avait déjà été fermé plusieurs fois entre 2012 et 2015.

Sur le même sujet