Tanzanie: un journal suspendu pour deux ans

Le billet incriminé écrit : "le président John Magufuli "prétend être un patriote et met en cause le patriotisme de quiconque s'oppose à lui, c'est hypocrite".

Crédit photo, AFP

Légende image,

Le billet incriminé écrit : "le président John Magufuli "prétend être un patriote et met en cause le patriotisme de quiconque s'oppose à lui, c'est hypocrite".

Le quotidien tanzanien indépendant Mwanahalisi a été suspendu pour une durée de deux ans, a annoncé mardi le gouvernement.

Les autorités accusent le journal d'inciter à la "sédition" et de mettre en péril "la sécurité de la nation".

"Après avoir été averti à plusieurs reprises, le journal a été suspendu après la publication lundi d'un courrier de lecteur relayant diverses insultes circulant sur internet contre le président et le gouvernement", a assuré Hassan Abbasi, principal porte-parole du gouvernement, dans un communiqué.

LIRE AUSSI

Ce dernier déplore aussi une série de violations de "l'éthique, des principes de la profession journalistique par la publication d'articles mensongers".

Le billet incriminé écrit : "le président John Magufuli "prétend être un patriote et met en cause le patriotisme de quiconque s'oppose à lui, c'est hypocrite".

Le journal n'en est pas à sa première suspension.

Il avait déjà été fermé plusieurs fois entre 2012 et 2015.