CPI : le général Philippe Mangou témoigne

Le général Philippe Mangou, chef d'Etat Major de l'armée ivoirienne sous l'ère Gbagbo Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le général Philippe Mangou, chef d'Etat Major de l'armée ivoirienne sous l'ère Gbagbo

L'ancien chef d'Etat-major de l'armée ivoirienne Philippe Mangou a commencé lundi à témoigner au procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

L'ancien président ivoirien et le leader des Jeunes patriotes sont poursuivis par la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité présumés.

Dans son témoignage, le général Philippe Mangou est apparu parfaitement à l'aise au premier jour de son témoignage.

Interrogé par le Procureur, l'ex-officier supérieur, aujourd'hui ambassadeur de Côte d'Ivoire à Sao Tome, a détaillé les structures de l'armée. Il a aussi épinglé plusieurs officiers dont l'ex chef de la Garde républicaine. Selon Philippe Mangou, c'est lui qui "avait l'oreille de Laurent Gbagbo".

Philippe Mangou n'a, pour l'instant, pas crédité la thèse du procureur selon laquelle Laurent Gbagbo aurait mis sur pied un commandement parallèle, pour lui permettre de conserver le pouvoir.

Philippe Mangou a aussi expliqué avoir rencontré Charles Blé Goudé à cinq reprises durant la crise, mais "jamais à la présidence, et jamais en présence de Laurent Gbagbo. Quant à l'épouse de l'ex chef d'Etat, elle apparaissait parfois lors de réunions entre les chefs de l'armée et le président à Cocody" a t-il déclaré.

Le témoignage de Philippe Mangou se poursuit mardi et devrait durer une dizaine de jours.

Lire plus