Mali : Guterres dénonce l'absence de progrès

Antonio Guterres, s'exprimant à l'occasion de l'assemblée générale des Nations -Unies le 19 septembre à New York Copyright de l’image Getty Images
Image caption Antonio Guterres, s'exprimant à l'occasion de l'assemblée générale des Nations -Unies le 19 septembre à New York

Dans un rapport au Conseil de sécurité publié mardi, il s'est dit profondément préoccupé par la reprise de violents affrontements entre les groupes armés signataires de cet accord.

"Malheureusement, presqu'aucun progrès n'a été réalisé dans l'application de l'Accord de paix et de réconciliation au Mali", a-t-il signalé.

Le patron des Nations-Unies regrette en particulier l'absence de progrès administratifs et institutionnels à Kidal dans le nord du pays et à Tombouctou dans le centre.

Antonio Guterres a également dénoncé, dans le document, les turbulences politiques qui ont entouré le référendum constitutionnel.

Lire aussi:

M. Guterres s'est aussi inquiété dans son rapport de la menace croissante des groupes terroristes sur des pays voisins comme le Niger ou le Burkina Faso.

Il a lancé un appel à la communauté internationale pour soutenir la prise en charge régionale de la lutte contre le terrorisme, notamment le financement de la force militaire conjointe à mettre sur place.

Sur le même sujet