Libye: Boris Jonhson accusé "d'extrême insensibilité"

Le ministre britannique avait déclaré qu'une ville libyenne serait le prochain Dubaï si les corps des victimes des combats sont enlevés. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le ministre britannique avait déclaré qu'une ville libyenne serait le prochain Dubaï si les corps des victimes des combats sont enlevés.

Guma el-Gamaty, un leader politique libyen, a accusé le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Jonhson, "d'extrême insensibilité".

Le ministre britannique avait déclaré que Sirte, une ville libyenne serait le prochain Dubaï si les corps des victimes des combats sont enlevés.

Guma el-Gamaty a déclaré à la BBC que 750 jeunes libyens sont morts aux combats en tentant de libérer Sirte de l'emprise du groupe " Etat islamique ".

Selon lui, ces jeunes sont morts pour sauver non seulement la Libye mais aussi le monde entier de la menace terroriste.

Boris Johnson fait face à des appels à la démission provenant aussi bien de l'opposition que de son propre camp.

LIRE AUSSI

La Grande Bretagne offre 5 millions de dollars au Kenya

Boris Johnson apporte son soutien à Barrow

Boris Johnson en Gambie

Sur le même sujet