Nigéria : enquête parlementaire sur l'hôpital présidentiel

Le PDP soupçonne des détournement de fonds sur les salaires du personnel de l'hôpital de la Villa présidentielle. Copyright de l’image PIUS UTOMI EKPEI
Image caption Le PDP soupçonne des détournement de fonds sur les salaires du personnel de l'hôpital de la Villa présidentielle.

Les députés nigérians ont décidé d'ouvrir une enquête sur les fonds destinés à l'hôpital "présidentiel" dans la capitale Abuja.

Le principal parti d'opposition, le People's Democratic Party (PDP), a estimé qu'il fallait enquêter au vu de "l'état déplorable de la clinique".

Le PDP soupçonne des détournement de fonds sur les salaires du personnel.

L'annonce des parlementaires fait suite à des critiques soulevées par la Première Dame sur le manque d'équipements dans les services hospitaliers de la Villa présidentielle.

Il n'y a "pas de seringue" et "pas d'équipement" à la clinique, a-t-elle dénoncé Aisha Buhari en début de semaine.

En début de semaine, Mme Buhari a indiqué que les médecins de l'établissement lui ont récemment conseillé de se faire soigner à l'étranger ce qu'elle a refusé.

A lire aussi :

Nigeria: retour de Muhammadu Buhari

Nigeria : Muhammadu Buhari prolonge son congé médical

Buhari apparaît en public

Copyright de l’image PIUS UTOMI EKPEI
Image caption Aisha Buhari a indiqué que les médecins de l'hôpital de la Villa lui ont récemment conseillé de se faire soigner à l'étranger.

La semaine dernière, Zahra Buhari, une des filles du président a également appelé sur son compte Instagram à enquêter sur ce centre hospitalier, après avoir constaté une pénurie de médicaments les plus basiques comme le paracétamol.

La clinique de la villa présidentielle a reçu un peu plus de 11 milliards de nairas (26 million d'euros) de financements publics ces trois dernières années.

Sur le même sujet

Lire plus