Attaque en Somalie: 165 corps non identifiés enterrés

Les explosions ont frappé deux carrefours très fréquentés de Mogadiscio Copyright de l’image AFP
Image caption Les explosions ont frappé deux carrefours très fréquentés de Mogadiscio

Pas moins de 165 corps non identifiés ont été enterrés après l'attentat à la bombe dans la capitale somalienne, Mogadiscio, samedi.

Au moins 276 personnes sont mortes et l'agence de presse gouvernementale Sonna affirme que seulement 111 d'entre elles ont été identifiées.

Certains des corps ont été brûlés au-delà de la reconnaissance.

Le souffle, qui a brisé des vitres à près d'un kilomètre à la ronde, a laissé de nombreux corps calcinés ou déchiquetés.

C'est l'attentat terroriste le plus meurtrier en Somalie depuis que le groupe islamiste al-Shabab a lancé son insurrection en 2007

LIRE AUSSI

. Somalie-Attentat : Le bilan des victimes s'alourdit

. Les esclaves sexuels d'Al-Shebab

Parmi les personnes identifiées, l'une des victimes était un étudiant en médecine qui devait obtenir son diplôme le lendemain.

Son père s'était rendu à Mogadiscio pour assister à la remise de son diplôme, mais il a été témoin de son enterrement.

Aucun groupe n'a encore revendiqué l'attaque qui en plus des victimes a fait d'importants dégâts matériels.

Mais le président Mohamed Abdullahi "Farmajo" Mohamed impute "l'acte odieux" au groupe islamiste al-Shabab.

Dimanche, des Somaliens sont descendus dans les rues de Mogadiscio pour condamner l'attaque.

Image caption Dimanche, des Somaliens sont descendus dans les rues de Mogadiscio pour condamner l'attaque.

Malgré cette situation, beaucoup d'habitants s'accrochaient encore lundi à l'espoir de retrouver vivants des parents et attendaient, angoissés, dans des hôpitaux.

Lundi, des personnes grièvement blessées ont commencé à être évacuées par un avion militaire turc, venu également apporter de l'aide médicale à des hôpitaux débordés, pour les emmener en Turquie.

Media playback is unsupported on your device
Somalie: La Turquie envoie du renfort

Sur le même sujet