La peste tue 74 personnes à Madagascar

Copyright de l’image Getty Images
Image caption La maladie a fait maintenant 74 morts, selon un bilan publié mardi, par les autorités sanitaires.

L'épidémie de peste continue à sévir à Madagascar.

La maladie a fait maintenant 74 morts, selon un bilan publié mardi, par les autorités sanitaires.

Au total 805 cas ont été recensés dans le pays, selon le ministère de la santé.

La plupart des patients ont été infectés par la peste pulmonaire.

La bactérie de la peste, qui se développe chez les rats, est véhiculée par les puces.

Chez l'homme, la forme pulmonaire de la maladie - transmissible par la toux - peut être fatale en seulement 24 à 72 heures.

Madagascar est en proie presque chaque année à la peste, qui apparait généralement de septembre à avril.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Madagascar est en proie presque chaque année à la peste, qui apparait généralement de septembre à avril.

Seulement cette année l'épidémie s'est déclarée plus tôt, dès le début du mois d'août.

La maladie s'est également propagée dans les grandes zones urbaines, ce qui n'était pas le cas auparavant.

Pour faire face, le gouvernement malgache a interdit jusqu'à nouvel ordre les manifestations et réunions publiques dans la capitale.

Les autorités ont également suspendu les cours dans plusieurs universités et écoles du pays afin de procéder aux opérations de désinfection.

L'OMS a par ailleurs apporté son aide en livrant 1,2 million de doses d'antibiotiques et procéder avec des ONG comme la Croix-Rouge, à la formation en urgence des centaines de volontaires pour la prévention et l'information de la population.

LIRE AUSSI

Mort de l'ex-président malgache Zafy

Madagascar: la peste risque de se propager

Madagascar : la zébumachie, une arme de séduction

Sur le même sujet