Rwanda : l'opposante Diane Rwigara reste en prison

Copyright de l’image Reuters
Image caption La libération sous caution refusée à l'opposante Diane Rwigara et à sa mère Adeline

Un tribunal rwandais a refusé hier la libération sous caution de l'opposante Diane Rwigara et de sa mère Adeline.

L'opposante Diane Rwigara, la jeune femme, qui avait tenté de se présenter à la présidentielle contre le président Kagamé, avait été arrêtée fin septembre.

Elle est poursuivie pour falsification de documents dans le cadre de sa tentative de participation à l'élection présidentielle d'août dernier.

La principale opposante au président Paul Kagamé est également poursuivie pour incitation à l'insurrection.

Pour motiver son refus de libérer l'opposante Diane Rwigara, le tribunal a évoqué la "sensibilité" de l'affaire et a estimé que les prévenues pourraient quitter le pays ou entraver l'enquête en cours si elles étaient libérées sous caution dans l'attente de leur procès.

Les charges d'incitation à l'insurrection ont été abandonnées contre Anne Rwigara, soeur de Diane.

Diane Rwigara, 35 ans, dénonce le caractère politique de cette procédure judiciaire.

Lire plus