Namibie : Windhoek rejette les accusations de l'Onu

onu accuse la namibie, corée du nord, coopération militaire Copyright de l’image Getty Images
Image caption Hage Geingob, président de Namibie à la tribune de l'Assemblée générale des Nations-Unies

La Namibie a rejeté mardi les accusations des Nations-Unies concernant ses relations avec la Corée du Nord, en particulier la coopération militaire.

Un rapport de l'Onu affirme que «la Namibie ne respecte pas les sanctions internationales infligées au régime de Pyongyang».

Les enquêteurs de l'Onu soutiennent que la Namibie a apparemment poussé assez loin la coopération avec le régime de Kim Jung Un.

Pyongyang y aurait construit une usine de munitions et un centre de formation militaire.

Windhoek a dépensé, depuis 2002 près de 100 millions de dollars pour la réalisation de projets nord-coréens d'après le Washington Post.

Windhoek a précisé mardi que le rapport des Nations-Unies s'appuyait sur une enquête menée en 2016 et ne prend pas en compte les informations fournies par le gouvernement namibien en 2017.

Lire plus