Nigéria : découverte de deux nouveaux corps de militaires

militaire, nigéria, attaque jihadiste Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le corps du militaire de l'armée du Nigéria tombé dans une attaque en 2012

De nouveaux corps de soldats ont été découverts sur les lieux d'une attaque de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

Cette découverte porte à 15 le nombre de militaires tués, a annoncé vendredi une source sécuritaire.

L'attaque s'était produite mardi dans le village de Sasawa, à quelque 45 km de Damaturu, la capitale de l'Etat du Yobe, la troisième visant l'armée dans la région en moins de deux semaines.

Un premier bilan donné jeudi faisait état de huit soldats tués, mais vendredi, une source militaire a indiqué que, les corps de quinze soldats tués pendant l'attaque de Sasawa ont été retrouvés, dont celui d'un officier.

D'autres soldats sont encore portés disparus.

L'attaque a été revendiquée par une faction de Boko Haram, connue sous le nom Province d'Afrique de l'Ouest de l'Etat islamique, selon le site spécialisé dans les groupes jihadistes SITE.

Lire plus