Kenyatta remporte la présidentielle avec 98,2% des voix

Kenyatta avait obtenu 7,4 millions de voix, soit 98% des voix. Copyright de l’image AFP
Image caption Kenyatta a obtenu 7,4 millions de voix, soit 98% des voix.

Le président de la Commission électorale kényane, Wafula Chebukati, a déclaré Uhuru Kenyatta président réélu après les élections de la semaine dernière, boycottées par la principale coalition de l'opposition.

Il a indiqué que le président élu Kenyatta avait obtenu 7,4 millions de voix, soit 98,2% des voix.

Le taux de participation était de 38,84%.

L'annonce a été faite ce lundi à Nairobi en présence de députés, de sénateurs, de diplomates, d'observateurs et de dignitaires kenyans.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Wafula Chebukati, président de la Commission électorale

Avant d'énoncer les résultats comté par comté, Wafula Chebukati, le président de la Commission électorale très critiquée, a estimé que ce nouveau scrutin, organisé après l'invalidation de celui d'août, avait été "libre, équitable et crédible".

Huit jours avant le scrutin, il avait pourtant émis de forts doutes sur sa capacité à organiser une élection crédible, dénonçant des "interférences" politiques et des dissensions internes au sein de l'IEBC.

LIRE AUSSI

Pourquoi Roselyn Akombe a démissionné

Odinga déplore "un piratage informatique"

Kenya : l’opposant Raila Odinga se retire

La Commission a décidé de proclamer la victoire de M. Kenyatta, en dépit du fait que le scrutin n'a pas pu se tenir dans quatre comtés de l'ouest du pays acquis à l'opposition.

Elle considère que le vote dans ces quatre comtés, sur les 47 que compte le pays, même s'il devait avoir lieu, ne pourrait remettre en cause le résultat global.

L'écrasante majorité des bureaux de vote des comtés de d'Homa Bay, Kisumu, Migori et Siaya n'avaient pas ouvert leurs portes jeudi, en raison d'une situation chaotique et de graves troubles sécuritaires dans ces bastions de l'opposition.

Sur le même sujet

Lire plus