Deux policiers poignardés en Tunisie

Des agents de la police judiciaire tunisienne sur le lieu de l'attaque, près du parlement, dans la capitale. Copyright de l’image FETHI BELAID/AFP
Image caption Des agents de la police judiciaire tunisienne sur le lieu de l'attaque, près du parlement, dans la capitale.

L'assaillant a été arrêté dans les minutes qui ont suivi l'attaque. Il était connu des services de police comme un islamiste radical selon les autorités.

Ce matin, vers 8H00 GMT, deux policiers ont été poignardés devant le Parlement à Tunis.

"L'un a été touché au front, l'autre au cou et (ce dernier) est en soins intensifs", indique le

porte-parole du ministère de l'intérieur, Yasser Mesbah.

Le second agent a été légèrement blessé.

Depuis la révolution qui a renversé la dictature en 2011, le pays fait face à un essor de la mouvance djihadiste.

Des dizaines de personnes, notamment des policiers, des militaires et des touristes étrangers, ont perdu la vie dans des attaques.

L'état d'urgence est en vigueur en Tunisie depuis le 24 novembre 2015.

Ce jour-là, 12 agents de la garde présidentielle avaient été tués dans la capitale, dans un attentat revendiqué par le groupe extrémiste Etat islamique.

Sur le même sujet