Côte d'ivoire : inauguration du barrage de Soubré

Une vue du barrage hydroélectrique de Soubré, sur le fleuve Sassandra Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une vue du barrage hydroélectrique de Soubré, sur le fleuve Sassandra

Dans le cadre de son ambition de doubler sa production actuelle d'électricité d'ici 2020, la Côte d'ivoire a procédé jeudi à l'inauguration du barrage de Soubré à l'ouest du pays.

Le barrage, une immense construction de 4 km sur le fleuve Sassandra, est d'une puissance de 275 Mw qui augmente la capacité de production du pays d'un peu plus de 10%.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Cérémonie protocolaire de coupure du ruban le 6 mars 2017 à Soubré

La politique du gouvernement est de passer de 2000 à 4000 Mw en 2020.

La première pierre du barrage de Gribo Popoli, sur le même fleuve, a également été posée.

Les travaux de Soubré ont coûté plus de 500 millions d'euros financés à 85% par la banque d'import-export chinoise Eximbank.

Une entreprise chinoise Sinohydro qui a réalisé l'ouvrage de Soubré en 4 ans.

Elle construira également le deuxième barrage et pourrait en construire deux autres.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le barrage de Soubré est d'une d'une puissance de 275 Mw augmente 10% dans la production électrique du pays

Cette politique énergétique devra permettre au pays d'accroitre sa capacité électrique et de diversifier ses sources d'énergie.

Pour le moment, 80% de l'électricité ivoirienne provient de centrale thermique au gaz naturel.

Le taux d'électrification est d'environ 50% mais le président Ouattara a promis d'électrifier tous les villages de plus de 500 habitants.

Lire aussi:

Ces travaux sont aussi un investissement pour l'avenir car le pays pourrait augmenter ses exportations d'électricité à ses voisins comme le Ghana ou le Mali.

Sur le même sujet