Tanzanie : plus de 6 400 poulets incinérés

La demande en poulets est très forte en Afrique Copyright de l’image AFP
Image caption La demande en poulets est très forte en Afrique

Les poulets clandestinement introduits du Kenya ont été incinérés par des fonctionnaires du ministère de l'élevage et de la pêche et des membres des forces de sécurité.

"La décision a déformé l'image du pays envers notre voisin", a déclaré Thomas Kahema, directeur exécutif de la Tanzania Animal Welfare Society.

Il estime qu'il existait d'autres moyens plus efficaces de s'attaquer au problème, et qu'il aurait mieux valu rapatrier la volaille au Kenya au lieu de la brûler.

L'inspecteur vétérinaire Charles Murira a déclaré que les poulets ont été incinérés parce qu'ils ont été introduits dans le territoire sans permis.

Les poulets introduits par la femme d'affaires Mary Matia ont été saisis lundi soir au poste frontalier de Namanga.

Lire aussi:

Âgée de 23 ans, la commerçante dit avoir investi une valeur de 5000 dollars partie en fumée.

La Tanzanie a interdit les importations de poulet il y a une dizaine d'années à la suite de l'épidémie de grippe aviaire dans la région.

Une épidémie de grippe aviaire a causé la mort de milliers d'oiseaux domestiques et sauvages en Ouganda cette année.