Congo-Brazzaville : la libération du journaliste Dombe-Bemba exigée

Le président Dénis Sassou-Nguesso Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président Dénis Sassou-Nguesso

Le Procureur de la République l'accuse de complicité avec l'ancien chef rebelle congolais, le Pasteur Ntoumi dont il a publié un message à la nation à la fin de l'année 2016.

Dans une déclaration signée par six ONG de protection et de défense des droits de l'homme, la libération du journaliste, patron de l'ancien hebdomadaire Talassa, est exigée.

Pour Trésor Nzila, directeur exécutif de l'observatoire congolais des droits de l'homme, la détention prolongée, sans jugement, du journaliste Dombe-Bemba est arbitraire.

Lire aussi:

Pour sa part, Joe Washington Ebina de la Plateforme Unie pour la Liberté et la démocratie, l'état sanitaire du journaliste Dombe-Bemba est préoccupant.

Ghys Fortuné Dombe-Bemba a été placé à la Maison d'arrêt de Brazzaville depuis janvier dernier.

Sur le même sujet