Tunisie : le budget 2018 prévoit des mesures drastiques

Selon le chef du gouvernement, Youssef Chahed, ces mesures permettront de redresser l'économie du pays Copyright de l’image Getty Images
Image caption Selon le chef du gouvernement, Youssef Chahed, ces mesures permettront de redresser l'économie du pays

Parmi les mesures prévues, le gel des recrutements dans le secteur public et l'augmentation des taxes pour les entreprises.

Une hausse de la TVA dans le secteur immobilier est également annoncée.

Selon le chef du gouvernement, Youssef Chahed, ces mesures permettront de redresser l'économie du pays.

Le gel des recrutements dans le secteur public s'explique par une masse salariale trop élevée ''représentant ¾ des revenus de l'Etat'' explique le premier ministre.

Les taxes additionnelles pour les entreprises et les employés visent à combler un déficit de 1,7 milliard de dinars enregistré au niveau des caisses sociales.

Cette augmentation des taxes suscite la colère de l'UTICA : l'union du patronat qui menace de faire grève.

Le ton est tout aussi engagé et déterminé du côté de l'UGTT : principal syndicat des travailleurs qui entend défendre les recrutements dans les secteurs de l'éducation et de la santé.

Le projet de loi a commencé à être examiné par les élus.

Sur le même sujet

Lire plus