Zimbabwe: Zuma boycotte-t-il le «crocodile » Mnangagwa?

Mnangagwa, le crocodile, président zimbabwe, prestation serment, Copyright de l’image Reuters
Image caption Emmerson Mnangagwa, l'ex-vice président qui prête serment ce vendredi comme nouveau président du Zimbabwe

Jacob Zuma n'a pas effectué le déplacement d'Harare où M.Mnangagwa, ex vice-président viré par Robert Mugabe, devrait être investi nouveau président.

Le président sud-africain et président en exercice de la SADC (Communauté de développement d'Afrique Australe) s'est fait représenter par son ministre des postes et télécommunications.

Contre toute attente M. Zuma a transmis ses « meilleurs vœux » au président déchu Robert Mugabe.

La ZBC, la télévision nationale, avait annoncé que l'ex-chef d'Etat serait présent, à cette cérémonie d'investiture de son successeur. Mais aux dernières nouvelles, le président Mugabe n'y participera pas.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Robert Mugabe est accusé d'avoir voulu passer le pouvoir à Grace, sa femme.

Selon les explications officielles, l'ancien président âgé de 93 ans a besoin de repos.

Cette absence montre que la transition zimbabwéenne est loin d'être un changement ordinaire, mais aussi que M.Mugabe a été forcé de démissionner mercredi, explique l'envoyé spécial de la BBC Andrew Harding

Le nouvel homme fort du Zimbabwe, et ancien fidèle compagnon de M.Mugabe, doit officiellement prendre les rênes du pays ce vendredi 24 novembre. Emmerson Mnangagwa doit prêter serment deux jours seulement après être rentré au pays.

Lire plus