Dossier Sankara : Mariam veut que les responsabilités soient établies

levée du secret-défense, thomas sankara Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mariam Sankara, la veuve de Thomas Sankara attend connaître les responsabilités de ceux qui sont impliqué dans l'assassinat de son mari

Le président français Emmanuel Macron a promis lors de son passage au Burkina Faso de déclassifier tous les documents liés à l'assassinat de l'ancien président Burkinabè Thomas Sankara.

Le président Macro a déclaré avoir pris un engagement clair que les pièces relatives à l'assassinat de Thomas Sankara seront déclassifiées pour la justice burkinabè qui aura accès à tous les documents liés à l'affaire.

Une annonce qui tombe à point pour Mariam Sankara, la veuve du défunt président du Burkina Faso. "C'est une bonne nouvelle d'apprendre que l'accessibilité aux documents classés secret-défense sera possible. Parce que nous l'avions demandé" a réagi Mariam Sankara.

Elle espère en savoir plus sur le contenu des dossiers avec la levée du secret-défense.

"Je crois que le juge trouvera les éléments qui pourront lui permettre d'arriver aux auteurs. Il n'y a pas seulement des Burkinabès qui sont impliqués dans l'assassinat de Thomas Sankara. On parle aussi du rôle de la France. L'accès au dossier va permettre de savoir qu'elle est la responsabilité de la France et elle se situe à quel niveau", a expliqué la veuve de Thomas Sankara.

Lire plus