L'Egypte rend hommage aux victimes de l'EI

egypte, mosquée, fidèles, djihadistes, musulmans Copyright de l’image Getty Images
Image caption Par crainte de nouvelles attaques, des portes électroniques avaient été placées au niveau de la rue al-Azhar menant à la mosquée et à l'entrée du bâtiment religieux.

En Egypte, des dizaines de musulmans, des chefs religieux et militaires, ont participé ce vendredi à la prière dans la mosquée où il y'a une semaine, des djihadistes avaient massacré plus de 300 fidèles.

"Dieu a voulu vous prendre des martyrs. Pourquoi, car Dieu vous aime", a dit Abdelfattah al-Awari, recteur de la faculté de théologie à l'Université d'Al-Azhar, dans son sermon devant les fidèles, en tentant de consoler les familles des victimes.

Le Grand imam d'Al-Azhar s'est lui aussi exprimé dans un discours comparant les auteurs du massacre à un "cancer".

Cet évènement survient une semaine après l'attaque la plus meurtrière de l'histoire récente de l'Egypte, qui a fait 305 morts dans cette mosquée fréquentée par des soufis, adeptes d'un courant mystique de l'islam et considérés comme des hérétiques par les jihadistes.

Malgré le deuil, des centaines de soufis ont célébré vendredi soir la naissance (Mawlid) du prophète Mahomet dans la mosquée Al-Hussein, au coeur du Caire islamique.

Par crainte de nouvelles attaques, des portes électroniques avaient été placées au niveau de la rue al-Azhar menant à la mosquée et à l'entrée du bâtiment religieux.

L'attaque, perpétrée selon des témoins et les autorités par des hommes arborant la bannière noire de l'EI, n'a toujours pas été revendiquée.

Sur le même sujet

Lire plus