Un journaliste porté disparu en Tanzanie

Le correspondant de deux importants quotidiens tanzaniens indépendants est porté disparu depuis deux semaines.

ournaliste travaillant pour le Mwananchi et The Citizen, Azory Gwanda avait écrit plusieurs articles sur ces attaques meurtrières perpétrées dans le district de Kibiti. Copyright de l’image Facebook
Image caption Journaliste travaillant pour le Mwananchi et The Citizen, Azory Gwanda avait écrit plusieurs articles sur ces attaques meurtrières perpétrées dans le district de Kibiti.

Le journaliste Azory Gwanda travaille dans la province de Pwani, dans l'est du pays.

C'est une région marquée ces derniers mois par de mystérieux meurtres d'élus locaux et de policiers.

Journaliste travaillant pour le Mwananchi et The Citizen, Azory Gwanda avait écrit plusieurs articles sur ces attaques meurtrières perpétrées dans le district de Kibiti.

Ces violences ont causé la mort en 2017 d'une dizaine de policiers et d'au moins autant de responsables administratifs locaux.

Selon un communiqué de la direction commune des deux journaux, M. Gwanda a quitté son lieu de travail le matin du 21 novembre en compagnie de "personnes inconnues" à bord d'un Landcruiser de couleur blanche, un véhicule 4x4 de marque Toyota.

C'est à bord de ce véhicule qu'il est ensuite allé annoncer à sa femme, qu'il travaillait dans leur ferme, qu'il avait "un voyage d'urgence" mais qu'il reviendrait le lendemain soir.

Depuis ce jour, il n'a plus donné signe de vie et ses deux téléphones portables sont injoignables.

Lire plus