Cameroun: Sept personnes tuées à Manfee
Media playback is unsupported on your device

Cameroun: sept personnes tuées à Manfé

Sept personnes dont un gendarme camerounais ont été tuées dans la nuit de jeudi à vendredi à Manfé dans le sud-ouest anglophone du Cameroun.

C'est au cours d'une attaque attribuée à des séparatistes présumés contre des services de la gendarmerie de cette ville.

Depuis fin 2016, le sud-ouest et le nord-ouest du Cameroun est l'épicentre d'une grave crise socio-économique et politique.

La minorité anglophone, qui représente environ 20% des 22 millions de Camerounais et deux régions sur dix, proteste contre ce qu'elle appelle sa "marginalisation" dans la société.

Certains activistes anglophones exigent le retour au fédéralisme et une minorité réclame la partition du Cameroun.

Deux scénarios que refusent catégoriquement les autorités camerounaises.