Madagascar : évasion spectaculaire dans une prison

madagascar, évasion prison Copyright de l’image Getty Images
Image caption Manifestation des travailleurs dans les mines à Antananarivo (Illustration)

Plus de 120 prisonniers se sont évadés mercredi de la maison d'arrêt d'Ikongo, dans le Sud Est de Madagascar.

Moins d'une dizaine de détenus sont revenus jeudi à la maison d'arrêt.

Pour leur évasion, les prisonniers ont profité de l'assaut lancé par une centaine d'habitants de la localité contre la prison.

Les habitants voulaient qu'on leur livre pour une vindicte populaire deux individus accusés de meurtre.

Face au refus des gardiens de prison, six cents à huit cents manifestants se sont rués vers la maison d'arrêt, ont forcé les portes et ont libéré les 120 détenus qui s'y trouvaient.

Cinq agents pénitentiaires retenus en otage mercredi par des manifestants ont été libéré jeudi.

Le syndicat de l'administration pénitentiaire se plait de l'insuffisance du personnel affecté à la surveillance des prisons.

La maison d'arrêt d'Ikongo où se sont évadés les prisonniers ne dispose que d'une dizaine d'agents pour plus d'une centaine de détenus.

La situation reste tendue dans la région selon des témoignages locaux.

Les autorités malgaches s'inquiètent de l'insécurité qui peut découler du fait d'avoir une centaine de prisonniers dans la nature.

Lire plus