AIBD Sénégal : "Ils nous ont abandonnés comme des moutons"

Des passagers désabusés et abandonnés dans le hall de l'aéroport international Blaise Diagne.
Image caption Des passagers désabusés et abandonnés dans le hall de l'aéroport international Blaise Diagne.

Plusieurs centaines de passagers ont été débarqués de leur avion par les grévistes sans aucune forme d'explication.

Débarqués de leur avion vers 2 h du matin, ils ont exprimé tout leur mécontentement et regrettent d'avoir été "abandonnés comme des moutons", sans aucun interlocuteur officiel.

"Il y a 600 personnes ici. Ils nous ont abandonnés comme des moutons. Est-ce que ça c'est normal", a réagi un passager qui dit avoir payé 15.000 FCFA le prix du taxi pour se rendre à l'AIBD.

Une femme a signalé, avec une voix cassée, que c'est vers 3 h 30 qu'ils ont été "jetés" dans le hall de l'aéroport avec leurs bagages.

Selon elle, la plupart des passagers habitent à Dakar.

"On est là sans voir personne, aucune autorité. Et tout le monde habite pratiquement à Dakar. On est là en pleine campagne, pas de voitures pour rentrer, pas d'hôtels pour dormir. Rien", explique-t-elle.

Lire aussi:

Un autre passager de sexe féminin ne cache pas sa fureur.

"Ils nous ont mentis car ils nous avaient promis de nous emmener dans un hôtel. On est perdu. Nous sommes complètement perdus. S'il nous arrive quelque chose ici, on fait comment", se plaint-elle.

Les passagers, tout comme les grévistes, ont soulevé la cherté du transport à l'AIBD. "Pour venir ici, il faut payer 15.000 FCFA à l'aller et 15.000 FCFA au retour. C'est cher", a laissé entendre un passager.

L'aéroport international Blaise Diagne de Diass a été inauguré en grande pompe le 7 décembre par le président de la République du Sénégal, Macky Sall.

Sur le même sujet