Mahmoud Abbas: "Il faut être fou pour laisser Trump médiateur"

Depuis le 6 décembre, M. Abbas refuse tout contact avec l'administration Trump. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Depuis le 6 décembre, M. Abbas refuse tout contact avec l'administration Trump.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré lundi qu'il faudrait être "fou" pour laisser les Etats-Unis jouer à nouveau les médiateurs de paix dans la crise israélo-palestinienne.

Mahmoud Abbas a promis de reprendre l'effort pour la reconnaissance à part entière d'un Etat de Palestine par l'ONU.

M. Abbas s'exprimait à Ramallah devant de hauts responsables palestiniens réunis pour la première fois depuis l'annonce, le 6 décembre par le président américain Donald Trump de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Depuis le 6 décembre, M. Abbas refuse tout contact avec l'administration Trump.

Le vice-président américain Mike Pence est attendu mercredi à Jérusalem, mais ne devrait rencontrer aucun responsable palestinien au cours de sa visite.

"Nous sommes résolus à retourner, et à retourner plusieurs fois, devant les Nations unies pour devenir membres à part entière des Nations unies", a dit M. Abbas.

Lire plus