RDC: interdiction de la marche des catholiques à Kinshasa

Le gouverneur de Kinshasa a interdit la marche anti-Kabila prévue ce dimanche par des laïcs catholiques pour exiger l'application de l'accord signé il y a un an sous la médiation de l'épiscopat.

Copyright de l’image @twitterlucha
Image caption Le gouverneur reproche aux organisateurs de ne pas avoir indiqué leur itinéraire.

Cette interdiction a été diffusée samedi dans un message retransmis par la télévision d'État.

Le gouverneur reproche également aux organisateurs de ne pas avoir indiqué leur itinéraire.

La marche devait s'organiser à partir de 150 paroisses catholiques de Kinshasa, mégalopole de 10 millions d'habitants.

Dans une lettre adressée au gouverneur de Kinshasa, un comité laïc de coordination a indiqué que l'accord pouvoir-opposition, signé le 31 décembre 2016, est "la seule feuille de route valable" pour aboutir à des élections crédibles en RDC.

Ce compromis visait à sortir la RDC de la crise née du maintien au pouvoir de M. Kabila dont le mandat a expiré le 20 décembre 2016.

Selon le mouvement citoyen la LUCHA , douze de "leurs camarades ont été arrêtés vendredi et roués de coup".