Afrique du Sud : elle mord son agresseur aux "parties intimes"

Le fait divers s'est déroulé près de la petite ville de White River (en photo), dans la province de Mpumalanga. Copyright de l’image Google
Image caption Le fait divers s'est déroulé près de la petite ville de White River (en photo), dans la province de Mpumalanga.

Les policiers ont diffusé cette alerte après qu'un homme s'est fait mordre les parties intimes en violant une Sud-Africaine enceinte de trois mois, avant de prendre la fuite.

L'agression sexuelle s'est déroulée près de la petite ville de White River, dans la province de Mpumalanga.

Elle a eu lieu au moment où la victime tentait de rejoindre une clinique, en compagnie de son enfant âgé de cinq ans.

La victime a été conduite dans les buissons avant d'être violée, sous la menace d'un couteau brandi par l'agresseur, selon la police.

"Nous invitons tous les établissements de santé à nous signaler toute présence d'un homme se présentant avec une blessure sur les parties génitales. Ils doivent contacter dès que possible le gendarme Solly Mabuza", a déclaré la police de Mpumalanga dans un communiqué.

L'agresseur s'en est sorti avec "des parties intimes gravement blessées", affirme la police, priant toute personne détenant des informations à son sujet de les livrer à ses services.

Sur le même sujet