RDC : la police disperse des marches interdites à Kinshasa

Le 31 décembre 2017, des manifestations similaires avaient été violemment réprimées par la police
Image caption Le 31 décembre 2017, des manifestations similaires avaient été violemment réprimées par la police

Une cinquantaine de Casques bleus de la Mission de l'Onu au Congo (Monusco), ont été déployés devant l'église entre manifestants et forces de l'ordre.

Il n'y a toujours pas de bilan officiel sur la répression des marches interdites par les autorités dans la capitale congolaise.

Selon l'Agence France Presse (AFP), au moins neuf personnes ont été blessées et des dizaines d'autres interpellées dont le correspondant de la BBC à Kinshasa. Il a été arrêté devant son confrère du service Swahili de la BBC alors qu'ils couvraient la manifestation.

Les blessés, dont deux grièvement, l'un à la poitrine et l'autre à l'aisselle, étaient soignés dans un dispensaire en face de l'église Saint Joseph, dans un quartier populaire du centre de la capitale de la République démocratique du Congo, après l'intervention de la police, précise l'AFP

L'Internet est coupé dans les grandes villes du pays y compris à Kinshasa où d'importantes forces de l'ordre sont déployées.

Les autorités congolaises avaient prévenu qu'"aucune action ou tentative de trouble à l'ordre public ne sera tolérée".

Lire plus