Mali : au moins 14 soldats tués dans le nord du pays

L'armée malienne annonce la mort de 14 soldats dans l'attaque du camp de Soumpi Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des soldats maliens

L'attaque a été perpétrée contre un camp militaire situé à Soumpi, indique l'armée malienne sur sa page Facebook.

Les forces armées maliennes qui évoquent un acte terroriste, ont annoncé la perte de 14 soldats.

Dix-huit autres militaires ont été blessés.

L'attaque contre le camp de Soumpi intervient deux jours après la mort de 26 civils, dont des mères et leurs bébés.

Ils ont été tués par l'explosion d'une mine à Boni, dans le centre du Mali.

Des groupes jihadistes liés à Al-Qaida opèrent dans le nord du pays depuis 2012.

Les attaques se sont étendues au centre et au sud du pays.

Les groupes jihadistes visent également le Burkina Faso et le Niger, pays voisins du Mali.

Lire plus