Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

Mali,armée,militaire,bamako,niger
Image caption Quatre soldats maliens ont été tués, aujourd'hui, à Menaka au nord-est du Mali, dans une nouvelle attaque qui survient 24h après celle de camp de Soumpi (nord) qui a fait, 14 morts chez les soldats et 17 tués du côté des assaillants.

Quatre soldats maliens ont été tués dimanche lors d'une attaque contre leur base dans le nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne, au lendemain d'une attaque qui avait fait 14 tués parmi les soldats.

L'attaque a été confirmée par un autre responsable militaire malien qui a expliqué que les assaillants étaient arrivés "à moto et dans des véhicules" avant de tirer des roquettes contre le camp.

Des hélicoptères militaires français survolaient la zone dimanche matin, ont indiqué ces sources.

Samedi, 14 soldats avaient été tués et 18 blessés lors de l'attaque par des "terroristes" d'un camp militaire à Soumpi, à une centaione de km au sud-ouest de Tombouctou.

Le camp de Menaka attaqué dimanche se trouve à quelque 700 km à l'est de Tombouctou, dans une zone proche de la frontière du Niger où les groupes rebelles jihadistes sont très actifs.

Sur le même sujet

Lire plus