Trump évoque son "profond respect" pour les Africains

USA,Trump,africains,UA
Image caption Les propos de Donald Trump avaient suscité l'indignation en Afrique, en Haïti, mais aussi aux Etats-Unis. Dans une lettre adressée aux leaders africains, Donald Trump, affirme avoir un «profond respect» pour les Africains.

Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants qui lui étaient attribués.

"Nos soldats combattent côte à côte pour défaire les terroristes" et "nous travaillons ensemble pour intensifier un commerce libre, juste et réciproque", a indiqué le président américain.

Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés aujourd'hui et demain pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se rendrait sur le continent en mars, pour la première fois depuis qu'il est chef de la diplomatie américaine.

Copyright de l’image Empics
Image caption Lors des négociations bilatérales à Davos, vendredi, Donald Trump a déclaré que le président Paul Kagame était « un ami ».

Un "bon entretien" selon Kagamé

Vendredi, Donald Trump a rencontré Paul Kagamé, le président du Rwanda et de l'Union africaine, au Forum économique mondial, et l'a présenté comme étant un «ami».

Au cours de l'entretien, Donald Trump a félicité Paul Kagamé pour sa désignation à la tête de l'Union africaine (UA).

Il a également demandé à son homologue rwandais de transmettre ses salutations chaleureuses aux chefs d'Etat africains réunis à Addis Abeba en Ethiopie.

Paul Kagame a, lui, jugé que l'entretien avait été « bon », ajoutant que les deux hommes avaient parlé d'économie et d'échanges commerciaux.

Lire plus