Namibie : les ministres interdits de voyager

Namibie : les ministres interdits de voyager Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Président de la Namibie Hage Geingob

En Namibie, le président Hage Geingob interdit à ses ministres d'effectuer des voyages officiels à l'étranger . L'interdiction couvre tout le mois de février. Une décision qui devrait permettre de réduire les dépenses publiques.

Aucune demande de voyage à l'étranger pour les ministres et secrétaires d'Etat ne sera étudiée jusqu'à fin février.

Dépenser moins parce que l'économie namibienne tourne au ralenti. La dette publique est passée de 2 milliards d'euros en 2013 à près de 5 milliards d'euros en 2017.

Depuis qu'il est arrivé au pouvoir en 2015, le président Hage Geingob tente de redresser la situation économique.

Et pour illustrer sa bonne volonté, le chef de l'Etat a utilisé un vol commercial pour ses vacances en décembre et pour se rendre au dernier sommet de l'Union africaine à Addis Abeba au lieu du jet présidentiel.

Autre mesure forte : des milliers de soldats vont être contraints de prendre des congés forcés à partir de février afin de réduire les dépenses d'électricité, d'eau et de nourriture de l'armée.

Lire plus