Libye : un officier recherché par la CPI se rend

Il aurait tiré sur des civils ou des combattants blessés ou ordonné leur exécution. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Il aurait tiré sur des civils ou des combattants blessés ou ordonné leur exécution.

Le commandant Mahmoud Al-Werfalli, un commandant libyen recherché par la Cour Pénale Internationale a annoncé s'être rendu aux forces loyales à l'homme fort de l'est du pays, le maréchal Khalifa Haftar.

Il a fait l'annonce dans la nuit de mardi à mercredi dans une vidéo sur Facebook.

Accusé de crimes de guerre, Mahmoud Al-Werfalli, fait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis le 15 août 2017.

Il est soupçonné, notamment, d'être impliqué dans au moins sept incidents en 2016 et 2017.

Il aurait tiré sur des civils ou des combattants blessés ou ordonné leur exécution.

Dans la vidéo Werfalli clame son innocence, justifiant les exécutions sommaires comme des sentences à l'encontre des jihadistes ''assassins''.

Les forces loyales au maréchal Haftar avaient indiqué l'été dernier détenir Mahmoud Al-Werfalli

Sur le même sujet

Lire plus