Maltraitance de malades : l'Afrique du Sud va indemniser les victimes

Copyright de l’image AFP
Image caption Une manifestation contre la mort d'au moins 144 patients victimes de maltraitance en 2016, en Afrique du Sud.

Le gouvernement sud-africain va indemniser les familles de plus d'une centaine de malades mentaux décédés entre mars et décembre 2016 à Johannesburg.

Certains patients ont succombé aux mauvais traitements. D'autres sont morts faute de soins et de nourriture.

L'Etat et la plupart des familles des victimes sont parvenus à un accord sur le versement pour chaque plaignant de 200.000 rands, l'équivalent de 13.500 euros ou 8,8 millions de francs CFA, a annoncé jeudi une avocate des victimes, Adila Hassim.

Cette indemnisation va couvrir les frais d'enterrement et le préjudice émotionnel, selon Mme Hassim.

S'exprimant devant le tribunal chargé de l'affaire, elle a précisé que cet accord ne couvrait pas l'indemnisation de la "violation des droits constitutionnels" des malades, dont le montant sera déterminé par la justice.

Le scandale a éclaté il y a un an, lorsqu'un rapport officiel a révélé qu'au moins 144 malades mentaux étaient morts après avoir été transférés d'un hôpital de Johannesburg vers des ONG pas habilitées à les recevoir.

Les autorités ont expliqué avoir ordonné ce transfert en urgence, pour des raisons budgétaires.

Sur le même sujet