Mali : 5 civils tués et 18 blessés par une mine

La scène d'explosion d'une mine en 2016 sur une route de Kidal (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption La scène d'explosion d'une mine en 2016 sur une route de Kidal (illustration).

Une mine qui a explosé vendredi au passage d'un véhicule de tourisme a fait cinq morts et 18 autres blessés dans le centre du pays.

L'explosion s'est produite dans l'après-midi sur la route entre Dera et Konna.

Sidi Alassane Touré, le gouverneur de la région de Mopti, en visite samedi sur les lieux de l'accident, a évoqué la piste islamiste.

"Nous ne devons plus accepter de vivre sous le même toît que les terroristes, nous ne devons plus accepter de partager un repas avec un terroriste, ou de vivre dans le même village avec eux", a déclaré le gouverneur sur les ondes de la radio nationale.

Selon lui, les djihadistes s'appuient principalement sur les doléances locales contre le gouvernement central et les rivalités ethniques pour perpétrer leurs attaques.

Lire aussi :

Malgré une forte présence militaire de la Minusma, les attaques contre les civils et les cibles militaires sont devenues de plus en plus nombreuses.

Il y a seulement deux semaines, 26 voyageurs ont été tués dans un incident similaire dans la région.

Un assaut matinal sur un camp militaire a été soldé durant la même période par la mort d'une quinzaine de soldats.

Sur le même sujet