Tanzanie : arrêt de l’accueil des réfugiés

Réfugiés Burundais en Tanzanie Copyright de l’image Getty Images
Image caption Réfugiés Burundais en Tanzanie

La Tanzanie dit se retirer d'un programme de l'ONU qui aide les réfugiés à construire une nouvelle vie dans les pays où ils sont hébergés.

La Tanzanie a longtemps été considérée comme un pays d'accueil pour les réfugiés et reçoit actuellement plus de 350 000 réfugiés qui ont fui le conflit au Burundi et en République démocratique du Congo.

Le président John Magufuli a déclaré que pour des raisons de sécurité et financières, il se retirerait du cadre global d'intervention des réfugiés de l'ONU.

Lire aussi :

L'an dernier, la Tanzanie avait temporairement suspendu l'enregistrement des réfugiés et avait exhorté les Burundais à rentrer chez eux, une mesure qui a été condamnée par les groupes de défense des droits de l'homme.

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés indique qu'elle envoie une délégation de haut niveau pour des entretiens avec le gouvernement.