Ethiopie : un nouvel état d’urgence en vigueur

Hailamariam Desalegn doit rester en poste jusqu'à la désignation du nouveau Premier ministre Copyright de l’image Getty Images
Image caption Hailamariam Desalegn doit rester en poste jusqu'à la désignation du nouveau Premier ministre

Le ministre éthiopien de la Défense, Siraj Fegessa a déclaré que le nouvel état d'urgence annoncé vendredi restera en vigueur durant les six prochains mois.

Siraj Fegessa a déclaré que cette mesure a été réinstaurée suite aux risques de nouveaux "affrontements sur des lignes ethniques" et la nécessité de protéger l'ordre constitutionnel après la démission surprise du premier ministre, Hailemariam Desalegn.

Les manifestations et rassemblements publics sont également interdits.

Selon des analystes, Hailemariam Desalegn aurait démissionné en raison de l'échec du gouvernement à mettre fin à plus de deux ans de manifestations anti-gouvernementales.

En août dernier, les autorités éthiopiennes ont levé le précédent état d'urgence et ordonné la libération des milliers de prisonniers y compris des opposants politiques pour tenter d'apaiser les tensions.

Mais l'assouplissement des restrictions n'a jusqu'ici pas réussi à empêcher les manifestations de rue.

Sur le même sujet

Lire plus