Gambie : Barrow va "casser" la peine de mort

Le président Adama Barrow, lors d'une interview le 26 juillet 2017 à Banjul (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président Adama Barrow, lors d'une interview le 26 juillet 2017 à Banjul (illustration).

Le président gambien Adama Barrow a annoncé dimanche un moratoire sur la peine de mort en Gambie.

"Je saisirai cette occasion pour annoncer un moratoire sur l'usage de la peine de mort en Gambie, un premier pas vers son abolition", a déclaré le président Barrow.

Le chef de l'Etat gambien s'exprimait dans un discours à l'occasion du 53e anniversaire de l'indépendance de la Gambie.

En septembre dernier, devant la tribune des Nations-Unies, le successeur de Yayah Jammeh avait annoncé la ratification par son pays du traité de l'ONU sur l'abolition de la peine de mort.

"Nous avons vaincu la dictature mais notre plus grand défi reste aujourd'hui le maintien de la paix pour renforcer notre démocratie", a expliqué M. Barrow.

Lire aussi :

Selon lui, ce défi requiert beaucoup de patience et de tolérance.

"Les erreurs sont inévitables mais nous les corrigerons au fur et à mesure qu'on essayera de parfaire la nouvelle Gambie", a souligné le président de la République gambienne.

Neuf détenus condamnés à mort, dont deux Sénégalais, avaient été exécutés en août 2012, suscitant une vague d'indignation à travers le monde.

Sur le même sujet