Le procès du maire de Dakar renvoyé au 30 mars

Le maire de Dakar est poursuivi avec sept autres agents de la mairie. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le maire de Dakar est poursuivi avec sept autres agents de la mairie.

Le verdict du procès du maire de Dakar est attendu le 30 mars prochain.

Khalifa Sall et sept de ses collaborateurs sont jugés depuis le 23 janvier pour détournement présumé de fonds publics estimés à 1,83 milliards de FCFA.

Lors de son réquisitoire, le procureur de la République a requis sept ans d'emprisonnement ferme et une amende de 5,49 milliards FCFA.

Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe et ont estimé que leur client est victime d'un procès politique.

Lire aussi :

Le juge Malick Lamotte a réagi en ces termes :

"Nous vous demandons de nous porter égard et respect. Nous ne pouvons pas nous permettre de porter des préjugés sur des personnes. Vous avez demandé de juger en droit, nous jugerons en droit. Vous nous avez demandé de faire preuve d'impartialité, nous ferons preuve d'impartialité".

Le procès sur la caisse d'avance de la mairie de Dakar a été renvoyé à deux reprises, une première fois le 3 janvier et une deuxième fois le 23 janvier, avant son démarrage.

Sur le même sujet