Nigeria : des violences confessionnelles à Kaduna

Copyright de l’image AFP
Image caption Les tensions étaient perceptibles entre les communautés musulmanes et chrétiennes de la région.

Au moins sept personnes ont été tuées dans des violences à caractère religieux, dans l'Etat de Kaduna, situé dans le nord-ouest du Nigeria.

Selon les médias locaux, les heurts sont liés à la conversion d'une fille chrétienne à l'islam.

Au moins 15 personnes ont été blessées dans les heurts, durant lesquels des maisons ont été incendiées.

Un témoin oculaire a déclaré au nouveau service en langue pidgin de la BBC que les violences ont éclaté après qu'une fille chrétienne de la localité de Gwari s'est convertie à l'islam.

D'autres sources affirment que les tensions étaient perceptibles entre les communautés musulmanes et chrétiennes de la région.

Muktar Aliyu, un responsable de la police de l'Etat de Kaduna, affirme que 10 personnes ont été arrêtées à la suite de l'incident.

Une enquête a été ouverte pour connaître les raison des violences.

"Nous ne pouvons pas confirmer que les heurts ont commencé parce que quelqu'un s'est converti à l'islam ou à quelque religion que ce soit", a précisé Muktar Aliyu.

Sur le même sujet