Le Rwanda ferme plus de 700 églises

Copyright de l’image Twitter
Image caption Moment de culte dans un édifice religieux au Rwanda

Les autorités rwandaises ont ordonné la fermeture plus de 700 églises situées à Kigali en raison du non-respect des normes de sécurité et d'hygiène de ces lieux de culte.

Selon le journal privé rwandais "The New Times", cette décision a été prise à la suite d'une opération de sécurisation des édifices religieux de la capitale du Rwanda.

Il affirme que 714 églises et une mosquée ont été visées par cette opération.

De nombreux lieux de culte ont été construits au Rwanda en violation des normes de sécurité, a dit au journal "The New Times" un fonctionnaire rwandais, Justus Kangwagye.

"L'exercice de la liberté de culte ne doit pas empiéter sur les droits des gens", a-t-il affirmé, ajoutant que les édifices religieux concernés seront fermés tant qu'ils ne répondront pas aux normes de sécurité.

Certaines églises de Kigali sont faites de tentes et ne disposent pas d'un parking adéquat pour les fidèles, qui se garent sur le bord de la route, provoquant des embouteillages, selon Justus Kangwagye.

Mgr Innocent Nzeyimana, président du Forum des églises du district de Nyarugenge, souhaite que les églises soient autorisées à fonctionner jusqu'à ce que les risques d'insécurité soulevés soient enrayés.

Sur le même sujet